Château de Chevreaux

Patrimoine et Histoire

La Bresse Bourguignonne, une histoire, un patrimoine.
Mais pour mieux apprendre et comprendre la Bresse, il nous faut :
Une idée de géologie: la Bresse est simplement le vestige d’un grand lac présent à l’ère tertiaire et qui s’étendait du Doubs jusqu’au plateau de la Dombes et de la Saône jusqu’à la frontière du Jura. La Bresse est composée d’étangs, de forêts, mais aussi de prairies que de nombreuses rivières traversent. Ces terres fertiles furent parfaitement exploitées par le monde paysan. Mais ce qui caractérise le plus le paysage reste le bocage et ses longues étendues vallonnées parsemées de haies.
Un peu d’étymologie: le nom de Bresse (Saltus Brixia, Saltus Brixensi) est cité dans un texte du VIème siècle. Le roi Gontran le confirme par une charte au IXème siècle.
Et de l’histoire bien sûr: de par son histoire mouvementée au fil des siècles, la Bresse va souvent être le prétexte de conflits qui vont lui forger ainsi son identité. Jusqu’au Haut Moyen Age, on ne recense qu’une seule Bresse, faisant partie de l’Empire de Charlemagne. Suite au démembrement de l’empire carolingien, la Bresse est ventilée entre le Duché de Bourgogne, le Comté de Bourgogne et le Royaume de Provence. Le centre et le sud de la Bresse sont soumis à l’autorité d’une souveraineté indépendante, la Sirerie de Bâgé, rattachée ensuite au Comté de Savoie. En 1289, la Bresse Bourguignonne se dessine avec le regroupement des châtellenies de Cuisery, de Sagy et de Savigny en Revermont, en échange de la Sirerie de Coligny. L’union du Comté et de Duché de Bourgogne (actuelle Franche Comté) en fait une terre d’échanges durant plus d’un siècle (1317-1477). Après la disparition de Charles le Téméraire, dernier duc de Bourgogne, celle-ci est rattachée au Royaume de France. La Bresse Bourguignonne devint ainsi et définitivement française à partir de 1479. Viendront ensuite la Bresse « Savoyarde » (Bresse de l’Ain), en 1601 et la Bresse « Jurassienne » en 1678, par le rattachement de la Franche Comté à la France. Avant que les départements en 1790 et les régions en 1956 ne soient créés, les « 3 Bresse » partage la même frontière. La Bresse actuelle s’étend à présent sur la Saône et Loire, l’Ain et le Jura et sur le point régional, sur Rhône-Alpes, la Franche Comté et la Bourgogne.
Aujourd’hui, tous ces évènements historiques se retrouvent dans les multiples châteaux et autres vestiges architecturaux. Alors, laissez-vous embarquer pour un voyage dans le temps et venez découvrir certains des sites les plus renommés de France, tels le Monastère de Brou ou bien l’Abbaye de Cluny.

 

Château de Chevreaux

Ce château du XIIe siècle fut détruit au XVIIe siècle lors des conflits entre la France et l’Espagne pour la souveraineté sur la Franche-Comté. Abandonnées jusqu’en 1990, ses ruines retrouvent une nouvelle vie grâce aux chantiers de bénévoles et aux […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 26 km

Tournus

Sur les bords de la Saône, venez découvrir Tournus, cité chargée d’histoire. Parcourez la vieille ville et visitez l’abbaye Saint-Philibert, chef d’œuvre du premier art roman. A découvrir aussi : l’Hôtel-Dieu-musée Greuze ou, plus insolite, le Musée du vélo. Si […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 29 km

Abbatiale de Gigny

Fondée par Bernon sur ses terres familiales, l’abbaye de Gigny apparaît dans les textes en 888. En 910, l’abbé Bernon partira fonder Cluny avec 6 moines de Gigny et 6 moines de Baume-les-Messieurs, autre abbaye qu’il dirige. L’abbaye de Gigny […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 30 km

Monastère de Brou

Édifié au début du XVIe siècle par Marguerite d’Autriche, duchesse de Savoie, pour perpétuer l’amour qu’elle portait à son défunt époux, Philibert le Beau, le monastère royal de Brou, situé sur la commune de Bourg-en-Bresse, constitue un chef-d’œuvre de l’art […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 31 km

Grottes d’Azé

On a dénombré sept cavités sur le site des grottes d’Azé mais seules deux sont accessibles au public : La grotte préhistorique qui a été occupée en alternance depuis 300 000 ans par les hommes et par les grand fauves […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 39 km

Tour de Dramelay et cascade de Quinquenouille

Proche d’Arinthod, la tour de Dramelay est mentionnée dès le IXe siècle. Ses vestiges actuels rappellent sa période florissante des XIe et XIIIe siècles. Parmi les ruines du site castral, l’élément le mieux conservé est la tour-donjon de plan carré […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 45 km

Château de Cormatin

Cormatin réunit tous les centres d’intérêt. Amateur d’art, laissez-vous séduire par la résidence du XVIIème siècle et ses appartements décorés. Ami des jardins, randonneur ou simple promeneur, perdez-vous dans le labyrinthe végétal de l’un des plus beaux jardins de France… […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 49 km

Abbaye de Cluny

L’abbaye bénédictine de Cluny étendait son rayonnement et son influence sur toute l’Europe au Moyen Âge. Son église abbatiale fut la plus vaste de toute la Chrétienté occidentale avant la construction de Saint-Pierre de Rome. Le site après neuf siècles […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 50 km

Abbaye d’Ambronay

Village situé près d’Ambérieu-en-Bugey, Ambronay s’est construit autour de son abbaye, fondée sous Charlemagne. On s’y attarde volontiers sous un cloître, admirant les perspectives, tout en entendant résonner sous les voûtes des instruments qui s’accordent… Gothique pour le style, souveraine […]

Distance depuis le camping *** Domaine de Mépillat : 62 km